Le modernisme en route



Il est impossible de comprendre la culture catalane sans l'imagination, la frénésie, le symbolisme, le jeu, les couleurs et les formes du modernisme. Il suffit de suivre un circuit dans Barcelone pour constater que ce courant artistique de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle se retrouve dans de nombreux endroits. Comme introduction au monde moderniste, nous vous conseillons de commencer par le Gaudí Exhibition Center, un musée qui abrite une collection unique de pièces, d'objets et de documents du grand architecte universel. Ensuite, dans le quartier de l'Eixample, vous découvrirez la plus importante concentration d'édifices modernistes comme la Pedrera ou la Casa Batlló.

Ce style architectural est également présent dans bien d'autres endroits à Barcelone, comme dans la Casa Amatller, où vous pourrez revivre la vie de la bourgeoisie catalane du début du XXe siècle, ou encore dans la Sagrada Familia, le palais de la musique catalane, le parc Güell ou l'hôpital de Sant Pau, des symboles culturels qui vont au-delà de l'architecture, qui la transcendent, telles des œuvres d'art universelles.

Gaudí, le maître du modernisme
Le modernisme recherchait la modernité, d'une part, et la régénération culturelle, de l'autre. L'architecture a été la pierre angulaire du mouvement, avec l'œuvre du grand architecte Antoni Gaudí comme icône, ainsi que celle de nombreux contemporains tels que Lluís Domènech i Montaner, Josep Puig i Cadafalch, Josep Maria Jujol ou Isidre Gili Moncunill, qui ont laissé un immense héritage de constructions modernistes qui enjolivent maintes communes catalanes.

Les créations de Gaudí sont parvenues jusqu'à Santa Coloma de Cervelló, avec la crypte Güell, ou jusqu'à Pobla de Lillet, avec les jardins Artigas. La mémoire de cet architecte unique est conservée à Reus, sa ville natale, et l'une des villes les plus influencées par le modernisme. Près de 80 édifices classés constituent la vitrine spectaculaire de l'architecture moderniste de Reus.

L'influence moderniste arriva jusque dans les zones rurales sous forme de caves coopératives, d'usines et de colonies industrielles installées à divers endroits du territoire catalan. Il existe des routes qui montrent comment cette vague artistique s'est étendue à de nombreux recoins de la Catalogne, y compris en dehors de la capitale.

Au-delà de l'architecture
Le courant moderniste ne s'est pas contenté de valoriser uniquement l'architecture, pierre angulaire du mouvement, mais il a également conquis la sculpture, la peinture, les arts graphiques, la littérature, le théâtre et la récupération des anciens métiers artisanaux, que les grands architectes ont si bien su utiliser.

Chaque tronçon de certaines routes modernistes vous familiarisera avec le caractère catalan et son goût pour le raffinement et la beauté esthétique.


Le modernisme recherchait la modernité, d’une part, et la régénération culturelle, de l’autre.

Principales routes modernistes




Ex. Barcelona, Gelida